La Grange Le Roy

Étude paysagère et projet topographique dans le cadre d’une opération de confinement

Grisy-Suisnes
et Coudert,
Seine-et-Marne

la nouvelle topographie et ses ondulations

Cette nouvelle topographie, en cohérence avec le territoire et son histoire, confinera les terres polluées, signifiera le ‘domaine’ et redonnera un sens à la perspective du château.

Programme

Projet de confinement de
terres polluées en vue d’une requalification agricole

Collaboration

Ect gestion et stockage de matériaux inertes, Inra

Maîtrise d'ouvrage

Safer Ile-de-France

Calendrier / Superficie / Coût

Étude en cours, lancée en mars 2012 / 70 ha

lire le texte du projet

La S.A.F.E.R. île de France s’est portée acquéreur d’un site d’environ 70 Ha, à cheval sur les communes de Coubert et Grisy Suisnes en Seine et Marne. Le site est constitué d’un château et son parc XVIIIe, ses communs, un corps de ferme et des espaces boisés.
Ce domaine a subit dans les années 90, dans le cadre d’un projet de golf qui n’a jamais vu le jour, l’arrivée de milliers de mètres cubes de déblais de chantier pollués. Ces terres aux reliefs artificiels recouvrent aujourd’hui les trois quart de sa superficie.
Dans le cadre de sa lutte contre la disparition des terres agricoles en Ile de France, la S.A.F.E.R. souhaite ici reconquérir ces surfaces polluées en les réhabilitant afin de permettre à des porteurs de projets agricoles de les valoriser à nouveau. La technique envisagée consiste à confiner la pollution soit réaliser un apport de matériaux inertes sur une grande hauteur (4m minimum) qui doit permettre de cultiver des végétaux propres

à la consommation.
L’Atelier Roberta a été missionné pour travailler au dessin de ces importants remblais à venir.
Le projet repose sur un modelé de cette nouvelle topographie, en cohérence avec le territoire,les réseaux d’eau présents sur le site, son histoire et sa future destination.
Le nivellement proposé permettra ainsi non seulement de confiner les terres polluées mais aussi de signifier l’entité ‘domaine’ et redonner un sens à la perspective du château. Pour éviter l’effet artificiel type ‘talus’ le modelé se décompose en une multiplicité de buttes créant une variété de situations inspirées parfois de reliefs naturels, d’autres de l’art des jardins.
Une réflexion sur la dépollution des eaux de ruissellement et percolation été également lancée, un projet de phytorémédiation serait un point clé du dispositif.

1. le territoire de la Grange le Roy

2. axes et tracés : permanence des structures historiques

3. juxtaposition de structures végétales montrant les épisodes récents de l'histoire du site

4. les merlons du projet de golf constitués de terres polluées s'enfrichent petit à petit

5. le projet topographique multiplie les sommets

6. le projet dans son territoire

7. principe de récupération des eaux en deux circuits indépendants pour gérer la dépollution des eaux du site

8. la perspective se relève