Les outils de travail de Roberta

Certains projets mènent à
inventer de nouveaux modes
de représentation, ou encore
à en conjuguer plusieurs.
Voici les principaux outils avec
lesquels nous construisons
nos projets.

Les outils
Illustrations

Les illustrations

De facture variée, s’adaptant aux territoires comme aux enjeux, nos outils graphiques nous accompagnent tout au long d’un projet.
Croquis, dessin, schéma, collage, perspective..., ils nous permettent de parler de notre ressenti d’un espace, d’un territoire existant ou de la forme future qu’un projet pourra lui apporter.
C’est un véritable outil de conception, au même titre que le plan ou la coupe ou encore la maquette :
- outil d’analyse, il permet de synthétiser les données visuelles d’un paysage
- outil de recherche, pour tester différentes options spatiales
- outil de communication il transmet à nos interlocuteurs une perception de nos idées.
C’est un outil indispensable pour un paysagiste pour évoquer des données sensibles et relativement immatérielles comme le feuillage, les lumières, ou encore évoquer les pratiques d’un espace par ses usagers.

La cartographie

Le travail cartographique se décompose en deux aspects, deux démarches.
Dans le cadre d’études paysagères sur de très grands territoires, la carte est un medium majeur pour dresser le portrait d’un territoire, l’analyser et le retranscrire. Croisé avec un travail de terrain, il se révèle être un outil clair et efficace d’analyse et de communication des enjeux d’un territoire.
En préalable aux projets de paysage, la pratique cartographique trouve sa place dans un diagnostic du site et permet de basculer vers le projet.
Autrement dit l’analyse du territoire par la cartographie est suivie d’une mise en carte des intentions de projet.
Dans les deux cas, il est nécessaire de repenser à chaque fois la production cartographique et c’est souvent la pratique du terrain qui donne l’orientation de cette production : échelles, couleurs, fonds, complexité sont réinventés pour chacun des territoires étudiés.

Cartographie
Illustrations

Les maquettes

La maquette est pour nous un outil polyvalent offrant selon les échelles de projet des possibilités très variées de recherche :
appréhender un grand territoire pour mieux y lire sa géographie, tester l’effet de subtilités de nivellement sur un projet urbain ou envisager un mélange de matériaux à l’échelle d’un jardin…
Sa fabrication pointe assez vite d’éventuels problèmes de mise en oeuvre et permet de s’affranchir, dans un premier temps, de la précision d’outils de dessin technique, moins adaptés à un travail de réflexion qu’à celui de l’ingénieur.
La maquette d’étude se casse, se modèle, se rabote...Le processus de réflexion peut se fixer par des photos, des croquis qui serviront de support au rendu. Elle est le meilleur outil pour apprivoiser l’espace dans ses trois dimensions, pour prendre conscience des questions d’échelle. Elle offre l’occasion de rentrer dans un projet en y mettant les mains et parle de sensations et d’atmosphères à travers l’usage de matières. C’est une alternative plus conviviale au modèle 3D, parce qu’elle permet de travailler en équipe autour de l’outil.
C’est aussi un moyen de représentation efficace et adapté à la présentation d’un projet à un public très large. La maquette permet à tous de se projeter directement spatialement, plus facilement qu’un plan ou une coupe, qui, peuvent demander un mode d’emploi et une pratique.
Le fait qu’elle constitue un objet que l’on peut prendre en main est aussi une qualité majeure : on peut la tourner et retourner pour tester ses directions, regarder de loin ou à la hauteur du personnage qui s’y promène, l’éclairer et y simuler les ombres de la journée...

L'atelier Roberta illustre

L'atelier Roberta illustre

Roberta illustre est le département illustration de l’atelier Roberta.

Au sein de ce département nous réalisons perspectives paysagères, brochures, croquis, illustrations pour tables d’orientations, cartographies...

Son approche de l’illustration est intimement liée à la pratique du projet de paysage. L’illustration n’est pas seulement un outil de mise en image du projet mais un véritable outil de conception.

La pratique de l’illustration de paysage comme la conçoit Roberta illustre, c’est à la fois :
- une spatialisation du projet, une mise en lumière, en texture, en couleur, une manière de

lui faire prendre vie,
- mais aussi un outil pour communiquer, expliquer aux habitants, aux élus, leur permettre de se représenter, visualiser un projet, et ce à toutes les phases de la conception.

Nous ne nous positionnons pas sur le champ de l’image ultra réaliste mais plutôt dans une idée d’image poétique où le blanc et le flou ont encore leur place dans l’image. Il s’agit de donner des idées mais tout en restant virtuel pour laisser des possibles, pour permettre à celui qui regarde l’image de se projeter lui-même dans le futur projet.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l'Atelier Roberta illustre.