Secteur
du Mitan

Développement et valorisation
de l’extension
du bourg

Chapet, Yvelines

un nouveau quartier à relier au centre du bourg

Si les déplacements dans le village ne sont plus favorisés par les commerces aujourd’hui réduits au minimum, d’autres promenades sont à inventer…

Programme

Accord cadre de maîtrise d’oeuvre urbaine - plan guide, suivi opérationnel, maîtrise d’oeuvre des espaces publics

Collaboration

Marniquet-Aubouin urbaniste mandataire, Techni’cité b.e.t. v.r.d., Franck Boutté b.e.t. h.q.e.

Maîtrise d'ouvrage

Epamsa

Calendrier / Superficie / Coût

Débuté en 2015 / 9 ans
16 ha / 4 000 000 €

lire le texte du projet

Le programme de développement de Chapet sera fondé sur son identité de village à renforcer et à réinventer.

L’esprit de village se manifestera :
- dans le rapport à la terre, que ce soit dans le rapport au sol et à la pente des futures constructions, ou dans une relation privilégiée et valorisée avec l’agriculture encore présente
- dans le rapport au soleil, pour une intelligence bioclimatique du projet, pour la qualité du cadre de vie et du confort de l’habitat
- dans le rapport à l’eau, dont les cheminements doivent devenir parcours et paysage

Si les déplacements dans le village ne sont plus favorisés par les commerces aujourd’hui réduits au minimum, d’autres promenades sont à inventer : une pente jusqu’à l’école, un chemin creux entre deux parcelles cultivées, un belvédère... Les espaces verts seront traités de manière

simple, dans un esprit rural, le cadre agricole et
champêtre devenant ici le «parc» dans lequel se promener.

Une place particulière sera accordé au végétal dans la mise en place d’un quartier fertile :
- à l’échelle urbaine et humaine : en cadrant les vues sur le paysage du Mitan, en travaillant les limites privées-publiques avec du végétal, etc.
- à l’échelle de la plante elle-même : les joints d’herbe, les pieds d’arbres plantés, des anfractuosités seront recherchées autant que possible pour permettre au végétal de trouver sa place.

Enfin, le traitement du végétal ne se limitera pas au dessin d’alignements d’arbres ou de structures mais prendra en compte l’installation ou la pérennisation de biotopes à l’échelle de la commune. Les modes d’entretien simples s’inspirant des principes de gestion différenciée seront favorisés.

1. la vallée de la Seine depuis le bourg de Chapet

2. une situation géographique privilégiée offrant des vues à 360° sur le territoire de la vallée de la Seine

3. un site marqué par l’activité agricole passée et présente

4. un cadre rural, un horizon dégagé à préserver

5. concertation : ateliers déambulatoires