D’une Cour à l’Autre

Îlot 06A,
ZAC Clichy- Batignolles

Paris, 17e

image aérienne

Le projet de paysage prend le parti de valoriser et accompagner les différents liens de la rue au parc, par le sol les vues et le traitement végétal.

Programme

Aménagement des espaces extérieurs d’un groupe scolaire, d’une crèche, de 75 logements et d’une résidence sociale

Collaboration

Querkraft, architecte mandataire, Sam Architecture, architecte associé, Gec b.e.t. t.c.e.

Maîtrise d'ouvrage

I3f et Rsf pour les logements, Direction des affaires scolaires, direction de la famille et de la petite enfance de la Ville de Paris

Calendrier / Superficie / Coût

Chantier en cours
1500 m²
600 000 € (esp. ext.)

lire le texte du projet

Au coeur de la ZAC Paris Batignolles, le lot O6A rassemble différents programmes architecturaux
imbriqués : deux tours de logements et deux équipements.
Le paysage est au coeur du projet puisqu’il articule les différents programmes entre eux et ce, sur plusieurs niveaux, plusieurs strates. Le projet de paysage prend le parti de valoriser et accompagner les différents liens de la rue au parc, par le sol, les vues et le traitement végétal.

L’imbrication des différents programmes bâtis et leur répartition en volume sur la parcelle offre une série d’espaces extérieurs situés à différents niveaux qui s’articulent les uns avec les autres. D’autre part, un lien avec la parcelle mitoyenne, et le parc Martin Luther King qui entoure le lot sur deux de ses côtés, a été organisé par la création d’une venelle qui permet de desservir la crèche et la résidence sociale.
Le rez de jardin, en lien direct avec le parc, est le niveau privilégié des deux équipements puisqu’il accueille les deux cours : la cour de la crèche et la cour d’école maternelle.

Liée à la cour de la crèche par une continuité de sol ainsi qu’une transparence dans le bâtiment de la crèche, la cour de l’école élémentaire se développe côté parc.

C’est un espace dont le sol est assez dégagé et dont la présence végétale s’incarne autour d’un bosquet qui crée une véritable densité répondant aux imposants volumes bâtis.
Une butte-jeux s’installe en limite de parc et colle à la topographie de la parcelle par un grand pliage coloré en sol souple dont la pente pourra accueillir un toboggan et les points hauts offrir des vues sur parc. Cette
topographie fait écho à celle mise en place dans la cour de la crèche. Une limite jardinée y est située à mi hauteur entre rez de jardin et rue et traite la transition entre le haut et le bas, établissant une continuité végétale avec la venelle. Vivaces d’ombres, arbustes et petits arbres s’étagent dans un modelé de terrain dont les ondes se poursuivent dans la cour de la crèche, mais également dans la cour d’école.

1. localisation en lisière du parc

2. maintenir le rythme des espaces ouverts au sein de la ZAC

3. les pièces programmatiques

4. coupe à travers les deux cours

5. le dessin au sol des cours s'étend de la crèche à la maternelle

6. le jeu topographique - école maternelle

7. la limite plantée et la cour de la crèche en contrebas de la rue

7. continuité visuelle à travers les équipements